Relisez attentivement votre contrat d'assurance habitation, vous pourriez avoir quelques surprises !

Relisez attentivement votre contrat d’assurance habitation, vous pourriez avoir quelques surprises !

Le premier objectif de l’assurance habitation est d’assurer les murs et le mobilier de votre bien.

On dit qu’elle est multirisque habitation (MRH) car elle couvre également votre responsabilité civile et celle des membres de votre famille. En d’autres termes vous êtes couvert lorsque vous causez des dommages corporels ou matériels à une tierce personne.

 Si vous êtes couvert à minima en cas d’incendie, de dégâts des eaux (fuite, infiltration et gel), d’actes terroristes, d’événements climatiques violents (vent à plus de 100 km/h, neige ou grêle), de catastrophes naturelles et technologiques, les assurances habitation ne se ressemblent pas toutes, vous avez des options à la carte ce qui complexifie votre choix.

 Votre contrat prévoit-il le cambriolage ?

 Si la garantie « vol » est présente, reportez-vous aux exclusions de votre contrat car votre assureur peut vous imposer une serrure à 3 ou 4 points, des volets roulants ou encore une alarme…

Vous pouvez également ne pas être indemnisé s’il n’y a pas, par exemple, d’acte d’effraction (un cambrioleur peut se faire passer pour quelqu’un d’autre pour s’introduire chez vous, ou bien utiliser un passe-partout…).

Vérifiez également ce que votre assureur vous impose en cas d’absence de courte durée…

 Les dégâts des eaux peuvent également faire l’objet de restrictions :

 Certains assureurs comptabilisent ce type de sinistre jusqu’à les exclure de la garantie s’ils dépassent un certain quota pendant une période donnée. Ainsi au bout d’un certain nombre de dégâts des eaux vous pouvez vous retrouver à avoir votre part du sinistre entièrement à votre charge.

 Les bris de glace :

 Si votre contrat vous protège des dommages ou bris de vos vitres, baies vitrées ou VELUX, vérifier les parois éligibles contre lesquelles elles sont posées.

Vos appareils électriques (ordinateurs, électroménager…) :

 Ces dommages sont souvent dus à la foudre, vérifiez si ces garanties sont présentes dans votre contrat d’assurance habitation.

 L’assurance scolaire :

Nous sommes dans le cadre de la protection de la personne à l’opposé de la responsabilité civile. Suivant les contrats elle peut être incluse, mais ce n’est pas systématique.

 Les franchises et les plafonds d’indemnisation :

  1. Le contenu de votre congélateur : Si vous optez pour cette garantie, vérifiez le plafond d’indemnisation de cette option afin de juger du réel intérêt d’y souscrire.
  2. Votre mobilier (meubles et électroménager…) : Le montant des réparations est directement lié à la valeur déclarée. S’il dépasse, il peut y avoir un refus de prise en charge. Pour prétendre à une indemnisation à la hauteur du réel préjudice que vous subissez, il faudra en apporter la preuve.
  3. Objets de valeur : Cette dernière notion de preuve est surtout présente pour les objets de valeur (bijoux, tableaux, pierres précieuses…) pour lesquels vous devez impérativement faire une déclaration séparée et conserver les factures d’achat ainsi que les certificats d’authenticité et les photographies.
  4. Les franchises : Ne vous cantonnez pas au prix façade de votre multirisque habitation, comparer les franchises en cas de sinistre, c’est-à-dire la part des réparations qui vous incombent au minimum. Ces dernières sont inversement proportionnelles au coût de votre assurance.

 Déclarez avec précision votre bien :

 Pour être convenablement indemnisé, il faut également détailler avec précision votre habitation lors de la souscription : nombre de pièces précis, description des dépendances doivent être mentionnés lors de la souscription si vous voulez éviter un rattrapage de cotisation lorsque, suite à un sinistre, l’expert mandaté rapporte un nombre de pièces inexact ou, par exemple, un garage non mentionné.

 Sachez également que votre vélo qui stationne dans la rue ou si vous avez construit entre-temps une piscine, ces biens sont exclus, vous devez souscrire des garanties complémentaires.

  • Depuis plus de 15 ans notre cabinet lutte contre l’endettement des foyers en proposant des solutions pérennes de rachat de crédits à Pau et départements limitrophes.
  • Dans la même optique nous finançons vos projets associés à un regroupement de crédits à Pau et départements limitrophes également. Notre action s’étend sur la France entière si un rendez-vous physique n’est pas nécessaire.