Vous détenez un contrat d’assurance-vie et vous avez besoin d’argent ?

Vous voulez :

  • de l’argent disponible rapidement sans avoir à justifier de son objet
  • conserver votre contrat d’assurance-vie pour qu’il continue à produire ses intérêts
  • ne pas être obligé(e) de faire un arbitrage sur les unités de compte
  • ne pas avoir à payer de suite d’impôts sur vos plus-values ou de prélèvements sociaux

Facildispo c’est :

  • Une demande de prêt en 5 minutes
  • Très peu de justificatifs demandés
  • Un prêt de 20 000 EUR à 400 000 EUR, limité à 60 % de la valeur de votre assurance vie
  • Durée : de 3 ans à 8 ans au choix
  • Un taux d’intérêt très compétitif
  • Garantie : nantissement sur le contrat d’assurance-vie sans aucun frais
  • Une assurance de prêt facultative (Possible sans assurance)
  • Sans ouverture de compte bancaire ni domiciliation de revenus
  • Prêt non affecté : aucun justificatif demandé
  • Edition des offres sous 72 heures
  • Déblocage des fonds 8 jours après réception des offres

Sans justifier de l’utilisation des fonds

  • Aider un proche, faire une donation…
  • Besoin de trésorerie, faire face à un imprévu, décorer sa maison…
  • Acheter un véhicule (auto, moto, bateau…), se faire plaisir…
  • Payer des frais de succession, faire un prêt en attendant la vente d’un bien…
  • Apport en compte courant d’associés, injection de trésorerie dans sa société…

à 77 ans, Mr Martin a besoin d’argent

Il souhaite 50 000 € pour aider ses petits-enfants.
Il a bien pensé contacter son banquier, mais celui-ci lui fait
comprendre que, passé un certain âge, la banque ne prête plus.

Facildispo fait un prêt sur 8 ans pour une petite mensualité que
Monsieur Martin paiera sans que cela grève son budget.
Il conserve son contrat d’assurance-vie qui
continue à produire ses intérêts.

Mr Hervé est malade

Il ne peut pas emprunter en banque puisqu’on lui refuse toute assurance de prêt.
Il souhaite acheter le bateau de ses rêves sans toucher à son contrat d’assurance-vie.

Facildispo lui fait un prêt de 200 000 €, de plus, sans assurance de prêt.
Son rêve est exaucé.
Il conserve son contrat d’assurance-vie qui continue à produire ses intérêts.

Etude gratuite, confidentielle et sans engagement : cliquez ici