Pour qui ?

  • les salariés,
  • les retraités,
  • les professions libérales ou travailleurs indépendants (avec au moins 3 exercices complets d’activité).

Vous devez être propriétaire ou en accession à la propriété de votre résidence principale, secondaire ou locative.

Cliquez ici pour en connaître plus sur le prêt hypothécaire

Les avantages du prêt hypothécaire

– Durée supérieure à 12 ans (jusqu’à 35 ans)
– Montant financé jusqu’à 800 000 €,
– Financement d’un projet jusqu’à 75 000 €,
– taux très bas (parfois proches des prêts immobiliers).
– regroupement de tous les prêts, y compris immobiliers (diminution importante des charges mensuelles).
– Comptes bancaires dégradés (impayés),
– Fichage à la Banque de France possible

Liste des crédits et dettes pouvant être regroupés

Les prêts immobiliers, les prêts personnels, les crédits renouvelables, les LOA, les échéances impayées, les retards de loyers, les prêts et dettes contentieuses, un rachat de crédits de plus de 2 ans, les découverts bancaires, les dettes privées, les soultes, les dettes de syndic de copropriété, les dettes fiscales et sociales, les ATD, les dettes professionnelles ou anciennes dettes professionnelles..

Nous pouvons également y intégrer:

  • Une trésorerie supplémentaire (cette trésorerie est un véritable fonds d’urgence vous permettant de faire face dans l’avenir à une dépense non prévue. Elle permet souvent d’éviter un nouveau crédit.)
  • Le financement d’un projet (Rénovation, travaux, véhicule, piscine…) => jusqu’à 75 000 €.

Solutions de financement

  • Âge maxi de fin de prêt : 95 ans
  • Durée : 84 à 420 mois
  • Taux fixe ou variable sécurisé (indexé sur l’Euribor 1 mois, 3 mois, OAT 10 ans)
  • montant mini financé : 35 000 €
  • Garantie du prêt hypothécaire : premier ou second rang ou caution hypothécaire
  • Quotité hypothécaire : nous finançons maximum 90 % de la valeur du bien (sous conditions)

Frais liés à l’opération

Comme dans tout prêt hypothécaire, des frais de dossier (banque prêteuse), de garantie (notaire), d’intermédiation (Société d’intermédiaires en opérations de banque) viennent s’ajouter au besoin de financement de l’emprunteur.

Il faut savoir que tous ces frais sont obligatoirement intégrés dans le financement, en aucun cas le client n’aura à faire l’avance.

Si la demande de financement n’est pas acceptée, ils ne sont pas dus, voir Loi Murcef (2).

Ils font partie intégrante de l’étude que nous vous envoyons par écrit, la transparence est totale, l’analyse de votre situation avant et après la restructuration financière prend en compte tous ces éléments.

Ils sont fonction du montant du prêt, toutefois, suivant la durée que vous choisissez, ils impacteront le taux entre 1,3 et 2 % environ (TEG). Notre back office a une équipe spécialement dédiée pour la négociation des taux de regroupement de crédits afin de compenser ces frais qui sont incompressibles.

Notre conseil : voir « Les nombreux avantages cachés du regroupement de crédits »

Cas particuliers :

  • Possibilité de financer les personnes fichées à la Banque de France (FICP, FCC…)
  • Possibilité de racheter d’ancien rachat de crédits
  • Possibilité de garder certains prêts (sous conditions)
  • Un avis de principe sous 24 heures.
  • une seconde prise de position plus précise suite à l’analyse des pièces constitutives du dossier.
  • Une décision définitive de la banque prêteuse une semaine après (taux d’acceptation des dossiers que nous présentons : 96 %).

Process :

Suite aux 11 jours de délai de réflexion ou 14 jours de délai de rétractation (suivant le cas), le notaire en charge du dossier pour l’enregistrement de la garantie (nous avons un notaire référent pour vous décharger de toute contrainte administrative) est mandaté pour :

  • Solder l’ensemble des prêts et dettes auprès de chaque organisme,
  • Financer directement votre projet dans le cadre d’une trésorerie affectée,
  • Virer la trésorerie non affectée prévue sur votre compte bancaire.

Notre conseil :

Entre l’acceptation du dossier et l’affectation des fonds, il est très important de ne pas faire opposition au prélèvement des différents prêts rachetés pour ne pas basculer inopinément dans un quelconque contentieux avant le règlement du solde (ceci engendrerait des frais complémentaires).

Si, avant le paiement des soldes, une mensualité supplémentaire venait à être prélevée, le créancier ou l’organisme financier dudit prêt a des consignes pour recalculer automatiquement le nouveau solde et vous créditez le trop-perçu sur votre compte bancaire directement.

Conclusion : n’ayez aucune crainte, les soldes des prêts et dettes sont calculés, au final, au centime près. De votre côté, vous n’avez aucune démarche administrative à réaliser.

NB. Les exclusions du regroupement de crédits:

  • Faire l’objet d’une saisine d’une commission de surendettement
  • Faire l’objet d’une procédure juridique en cours (divorce, procès…)
  • Être séparé de corps ou de fait,
  • Joueurs et dettes de jeu,
  • Procédure collective non clôturée (procédure de sauvegarde, redressement judiciaire et liquidation judiciaire)

Nous ne pouvons pas également restructurer les professionnels appartenant aux secteurs suivants (si salarié, pas de souci):

  • Marchand de biens, secteur des transports, cafés hôtels restaurants, secteur agricole et assimilé, association.